Alimentation de la panthère : diversité et économie.
Mode de vie des panthères,  Panthère en captivité,  Panthère Sauvage

Alimentation de la panthère

La panthère est un grand prédateur qui a une alimentation très diverse dû à sa puissance et à sa vitesse. Elle se fait rarement chasser par d’autres prédateurs même si elle peut parfois entrer en compétition avec des animaux du même rang tel que des lions ou des guépards. La panthère est un prédateur prudent et solitaire qui dit non au gaspillage.

Le régime alimentaire de la panthère: une alimentation variée.

Grand prédateur, la panthère à une alimentation très variée. Elle peut s’adapter à quasiment tout les environnement grâce à sa capacité de chasser une grande variété d’animaux. La panthère est carnivore et ne mange essentiellement que des mammifères même si en période de disette elle peut se contenter de manger des amphibiens.

Elle mange essentiellement des animaux de même gabarit qu’elle afin d’éviter de perdre sa proie lors de la chasse. Ce prédateur préfère chasser que s’il est sur de profiter de son butin une fois l’effort terminé. Cependant, avec des conditions propices elle peut se décider à chasser plus gros qu’elle.

En Asie, les sous-espèces de panthères chassent de nombreux animaux tel que les sangliers, les cerfs, les mouflons, les bovins sauvages, les porcs-épics, les babouin,… On peut remarquer une préférence pour une proie en particulier qui est la chèvre sauvage qui est présente dans 70% des excréments de panthères retrouvés.

En Afrique, dans la forêt la panthère chasse les céphalophes et potamochères. Dans la savane elle a pour proie des mammifères tel que les gazelles, les impalas, les gnous, les lièvre etc,…  Le prédateur qu’est la panthère peut parfois chasser des animaux domestiques. Ceci lui à cause d’être pourchassé par l’Homme et qui est l’une des causes principales de son début d’extinction.

En captivité, les panthères ont une alimentation moins variées. Ellens mangent souvent des os, des lapins décongelés ou des carcasses de moutons.

La panthère et ses techniques de chasse: un prédateur solitaire et prudent.

Alimentation de la panthère : une technique de chasse prudente
Alimentation de la panthère : une technique de chasse prudente

La panthère est un prédateur solitaire, elle chasse en général seule. Cependant, quelques cas de panthère chassant en groupe on pu être répertoriés. Cette solitude de chasse est dû à l’aspect territoriale des panthères. Les femelles ne coexistent pas entre elles et les mâles entre eux. En revanche, un mâle peut occuper le territoire de plusieurs femelles.

Les femelles chassent avec leurs petits dès l’âge de 3 mois afin de leur apprendre les bonnes techniques de chasses.

Elle est un prédateur prudent et qui chasse ses proies de manière lente. La panthère ne chasse en général que sur son territoire qui a une taille très variable qui s’étend de 8 à 63km en fonction de la disponibilité de proies sur le territoire. Ce territoire est choisit de manière à lui assurer une alimentation de qualité.

Pour chasser, la panthère préfère une technique discrète. Elle s’aide de son pelage tacheté qui lui sert de camouflage. En fonction de son environnement, la panthère se cache dans de hautes herbes ou des arbres. Elle peut ainsi guetter sa proie et l’attaquer par surprise.

En plus d’utiliser son pelage en camouflage à son avantage, la panthère ce sert également de sa vitesse et de sa puissance de bonds. Elle peut courir jusqu’à 60km/g et réaliser des bonds de 6m de long et de 3m de hauteur.

De ce fait, la panthère se cache en guettant sa proie dans un premier temps. Puis, en avançant progressivement vers elle le ventre collé au sol. Enfin, elle prend sa proie par surprise. en arrivant à tout allure et en lui sautant dessus.

La panthère : techniques pour tuer sa proie

Lorsqu’il s’agit de grand animaux, ce grand prédateur attrape sa proie par la gorge jusqu’à ce qu’elle suffoque. Pour les petits animaux elle les saisit à la nuque et les tues directement.
La panthère est un prédateur prudent de nature. Elle privilégie les jeunes proie et les proies âgées afin d’éviter qu’elles ne s’échappent et d’avoir fait des efforts en vain.

Pour éviter de perdre sa proie lors de la dégustation, elle se cache pour la manger de préférence au milieu des hautes herbes ou en haut d’un arbre. Ce prédateur ne réussit sa chasse qu’une fois sur quatre. Ceci qui peut expliquer son choix de chasse et d’alimentation.

La panthère: un prédateur contre le gaspillage!

Une fois la proie chassée, la panthère commence un rituel de dégustation de sa proie. Elle la tire lentement dans un endroit caché afin d’éviter qu’on lui vole sa nourriture ou de rentrer en conflit pour la protéger.

La panthère commence tout d’abord par manger les abats tel que le cœur, le foie, les reins, la gueule et la langue. Elle dissimule ensuite la carcasse de la proie ainsi que l’estomac et les intestins qu’elle garde pour plus tard en fonction de la taille de l’animal. Ce prédateur reviendra ainsi s’alimenter de son butin pendant plusieurs jours s’il le peut en mangeant petit à petit jusqu’à ne laisser aucun reste.

Ce rituel n’est pas respecté par la plupart des autres prédateurs qui ne consomment pas l’intégralité de leur chasse et laisse souvent de nombreux restes qui seront mangés par d’autre animaux.

On peut ainsi dire, que dans un sens, la panthère est un prédateur écologique qui dit non au gaspillage!