panthère en captivité - la reproduction des panthères
Panthère Sauvage

Le pelage des panthères : les différences.

La panthère est connue pour son pelage tacheté, les rosettes qui recouvrent l’animal sont permettent de connaître les sous-espèces. Quels sont les types de rosettes ? Quelles sont les significations de ces tâches ?

La panthère nébuleuse un pelage particulier

Le pelage de la panthère nébuleuse a de larges taches rectangulaire et bordées sur un fond uni de couleur sombre. Des petits points noirs peuvent se trouver à l’intérieur des taches. Des rayures épaisses se trouvent sur les épaules et sur la largeur du flanc. Une double rayure partielle parcourt la colonne vertébrale. Le fond de la robe varie entre les tons beiges et gris. Cela varie en fonction de l’habitat. Dans les régions enneigées le pelage est dans les tons blanc et beiges. Cela lui permet de se dissimuler dans la neige.

La panthère est plus claire pour mieux se dissimuler dans les montagnes enneigées.

La panthère du Sri Lanka : une variété de robes et de pelages

La panthère du Sri Lanka est le seul grand félin de l’île, il est répartit dans plusieurs types d’habitat. Son pelage varie selon l’endroit où il se trouve.  La robe varie entre les tons les dorés et bruns. En effet le léopard du Sri Lanka habite dans des régions dans les régions désertiques. Dans ces lieux sont pelage est doré pour mieux se fondre au décor. Dans les régions tropicales comme la réserve de Yala le pelage est brun foncé. Cela aide beaucoup l’animal, il se cache dans les zones sombres pour chasser. Le pelage brun foncé permet aux femelles de se dissimuler dans les troncs d’arbres lors de la mise à bas. Dans la jungle les individus sont plus foncés et on constate plus d’individus mélaniques dans ce type d’habitat.

La panthère du Sri Lanka a un pelage qui varie selon l’habitat.

Pourquoi des tâches ?

Selon le mathématicien James Murray ces variations sont dues à un mécanisme « réaction-diffusion ». Ce mécanisme provoque la réaction entre deux molécules biochimiques appelées “morphogènes”. Elles diffusent dans le tissu des structurations et donc des formes. Ensuite la couleur dépendrait de l’évolution et de la taille de l’embryon. Un individu plus petit aura un pelage uniforme tandis qu’un individu plus grand aura un pelage tâché. Enfin ces tâches à la naissance permettraient de connaître la maturité de l’animal. Par exemple chez la panthère du Sri Lanka les taches deviennent plus espacées à l’âge adulte. Chez la panthère nébuleuse les tâches sont plus sombres après la maturité sexuelle et la capacité de reproduction. En fait ces taches permettent aux panthères de se dissimuler et survivre aux attaques des prédateurs. Aussi elles facilitent la communication et reconnaissance entre individus d’une même espèce.