the jungle book cover original
Livres,  Panthères dans la culture

Les aventures de Bagheera vu par Rudyard Kipling

Un bref récapitulatif de l’histoire

En 1895, Rudyard Kipling écrit Le Livre de la Jungle. 

 

On la connaît tous, c’est l’histoire de Mowgli, « le petit homme » élevé par des loups qui grandit dans une forêt indienne. La plupart des personnages sont des animaux tels que Shere Khan le tigre, Bagheera la panthère et Baloo l’ours.

 

Des thèmes philosophiques

 

L’abandon est l’un des principaux thèmes abordés dans le livre. Un thème reflété à travers Mowgli, abandonné par ses parents dans la forêt qui fait écho à la propre enfance de Kipling.

Dessin de W. H. Drake du Livre de la Jungle par Rudyard Kipling ®
Dessin de W. H. Drake du Livre de la Jungle par Rudyard Kipling ®

Un autre thème important concerne le droit et la liberté ; les histoires ne traitent pas du comportement des animaux, encore moins de la lutte darwinienne pour la survie, mais des archétypes humains sous forme animale. Ils enseignent le respect de l’autorité, l’obéissance et la connaissance de la place que nous occupons dans la société avec “la loi de la jungle”.

Les histoires illustrent également la liberté de circuler entre différents mondes, par exemple lorsque Mowgli se déplace entre la jungle et le village. Les critiques ont également noté la nature sauvage essentielle et les énergies sans loi dans les récits, reflétant le côté irresponsable de la nature humaine.

Le rôle de Bagheera la panthère noire vu par Rudyard Kipling

extrait du livre de la jungle - rudyard kipling
extrait du livre de la jungle – rudyard kipling

Né en captivité, du Raja d’Udaipur en Inde, Bagheera commence à planifier son évasion après le décès de sa mère. Une fois suffisamment grand et fort, il casse la serrure de sa cage et s’échappe dans la jungle. Féroce et rusé, tous les autres animaux le respectent à l’exception de Shere Khan.

Mowgli est la seule personne en qui la panthère se confie. Mowgli apprendra que Bagheera portait autrefois un collier et une chaine dont on peut encore apercevoir les traces.

Le Livre de la Jungle - Rudyard Kepling
Le Livre de la Jungle – Rudyard Kipling

Lorsque le père et la mère de la meute de loups Seeonee (Seoni) adoptent le “petit” humain Mowgli et que la meute exige que le nouveau petit soit parlé, Bagheera achète la vie de Mowgli avec un taureau récemment tué.

Parce que sa vie a été achetée par un taureau, il est interdit à Mowgli de manger du bétail. Un parallèle à la religion hindouiste très présente en inde où la vache est sacrée. Bagheera rappellera fréquemment cette dette à Mowgli en prêtant serment, faisant référence à sa propre captivité. Alors que Bagheera jure, “Par le verrou cassé qui m’a libéré”, alors Mowgli répond “Par le taureau qui m’a acheté.”

La panthère partage de nombreuses aventures de Mowgli au fur et à mesure de son développement, mais le moment vient enfin où le garçon devient un homme et doit retourner dans la société humaine. Bagheera libère Mowgli de sa dette vis-à-vis de la meute de loups en tuant un autre taureau, et Mowgli retourne auprès de sa mère adoptive, Messua.

 

Bagheera un mentor mais aussi un ami

 

On peut penser que durant sa captivité, Bagheera la panthère avait appris manières des hommes. C’est donc pour cette raison qu’il était aussi affectueux envers l’enfant abandonné. Mowgli était sous sa protection et Bagheera était devenu pour lui un mentor.

Bagheera est l’un des mentors et des meilleurs amis de Mowgli. Lui, Baloo et Kaa chantent pour Mowgli “The Outsong” de la jungle. Il a également appelé Mowgli dans ses adieux : “Souviens-toi, Bagheera t’aimait … Souviens-toi, Bagheera t’aimait.”

La version originale du Livre de la Jungle ne vous parle pas trop? Lisez plutôt notre article sur Bagheera et le Livre de la Jungle (1967). 

Découvrez aussi notre quiz pour savoir quel personnage du Livre de la Jungle vous êtes !