Les panthères domestiques
Mode de vie des panthères,  Panthère en captivité

Les panthères domestiques

Les panthères domestiques sont-elles une possibilité en France en 2019? À travers cet article nous allons parler de la réglementation française encadrant les animaux sauvages. Puis, nous allons parler des cas constaté en France et dans le monde de panthères domestiques.

La loi française et les panthères domestiques

Selon la loi française il n’y a aucune interdiction de détenir un animal sauvage en captivité. En revanche il y a certaines conditions.

Tout d’abord, le particulier doit avoir une autorisation administrative. En effet, celle ci doit attester d’une qualification professionnelle liée aux animaux sauvage. Effectivement, sans cette qualification professionnelle, il doit passer une épreuve qui prouve de ces aptitudes à la détention de ces animaux.

L’article L214-1 du code de l’environnement régit la possession d’animaux sauvages. Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce.

La détention d’animaux est également régit par l’article L. 214-3 du code de l’environnement. Sous réserve des droits des tiers et des exigences de la sécurité et de l’hygiène publique. L’animal peut donc être recueillis si les conditions d’hygiène et de sécurité sont respectées.

De plus, une autorisation préfectorale est également requise pour pouvoir recevoir un animal sauvage en tant qu’établissement. En effet, dans les faits un établissement peut être l’habitation d’un individu.

Finalement, selon la loi française si ces conditions ne sont pas respectées et qu’un animal est détenu illégalement il y a une peine encourue. En effet, celle ci est passible d’un an d’emprisonnement. Mais également d’un amande de 15 000€ un délit passible d’un an de prison et 15 000 euros d’amende.

La détention d’animaux sauvages dans le monde

Les panthères domestiques
Les panthères domestiques

En Seine-Saint-Denis, un tigre est aperçut dans un cité. Des jeunes ont pris des photos de cet animal et l’on posté sur les réseaux sociaux. En effet, ces photos ont rapidement fait le tour de la toile. Finalement, elles sont remontées à la police alarmée. Des recherches ont été lancées pour retrouver l’animal. Suite à ces recherches l’animal a été localisé et remis à un centre pour félins.

En Emirat Arabes Unis, la détention d’animaux sauvages a été une pratique très courante. L’année dernière, à la suite de nombreux accidents, une loi est passée interdisant la possession d’animaux sauvages.

Dans de nombreux pays cette pratique est encore d’actualité et est légale.