léopard de l'amour bébé - panthère de l'amour
Histoire

La panthère dans l’Egypte ancienne

Aujourd’hui, dans de nombreux pays porter des vêtements en peau de panthère est considéré comme un signe distinctif de richesse et de rang social élevé… L’usage de la peau de panthère remonte en réalité à l’époque de l’Egypte ancienne où elle servait également à assurer une meilleure vie dans l’au-delà…


Son utilisation dans l’histoire

La panthère a une très forte importance dans l'Egypte ancienne
La panthère a une très forte importance dans l’Egypte ancienne

Les premiers vêtements fabriqués avec de la peau de panthère remontent à l’époque de l’unification sous le roi Namer vers -3000 avant J-C. Les nobles appartenant à la royauté portaient de la peau de panthère dans le but de distinguer leur statut élevé dans le monde des vivants. Et également dans celui des morts en emportant leur fourrure dans leur tombe.

La première œuvre évoquant l’usage de la peau de panthère est la palette du roi Namer. Cette œuvre représente le roi triomphant sur ses ennemis. Il est représenté accompagné d’un serviteur et d’un haut fonctionnaire revêtant une fourrure de panthère.

Par la suite, au travers de l’époque de l’ancien empire, la peau de panthère sera fortement utilisée par les maîtres de tombeau nobles ou appartenant à l’élite des fonctionnaires.

Le revêtement de fourrure de panthère était donc réservé à l’usage des membres de la royauté, l’élite des fonctionnaires ou encore des prêtres. Cependant, à travers le temps son usage s’est démocratisé auprès de personnes avec un rang social beaucoup moins important… Cela est lié à la relation que les égyptien entretenait avec la vie après la mort. La société de l’Egypte antique croyait à la réincarnation. Afin de s’assurer une vie meilleure après leur mort, les ouvriers, marchands, etc… ont commencé à se dépeindre avec de la fourrure de panthère sur leur tombeau. Cela avait pour but de les associer aux membres de l’élite afin de s’assurer une meilleure vie lors de leur réincarnation.

Plus tard, dans de nombreuses anciennes tribus d’Afrique, par exemple en Ethiopie ( avec la tribus Tchako & Amarro) ou encore au Soudan (Chillouk), les fourrures de panthères seront également utilisées par les membres de la royauté.

La peau de panthère dans le culte

La panthère qui sert à accentuer l’importance de son porteur à l’époque de l’Egypte ancienne, a également une importance dans le culte. En effet, le dieu Iounmoutef porte également une peau de panthère. Le dieu Iounmoutef représente le « dieu-fils » (le sentiment-filiale).