Dionysos montant une panthère - les panthères dans la grèce antique
Histoire,  Panthères dans la culture

Les panthères dans la Grèce antique

Les panthères dans la constellation grecque

Aujourd’hui, comme nous le savons tous, les constellations sont représentés par des traits reliant les étoiles entre-elles. Autrefois, on les représentait souvent par des formes. Un bel exemple de ce genre de représentation a été découvert par John Tristan Barnes. Ce jeune chercheur américain a en effet découvert, dans un petit village au centre de la Grèce, une coupe céramique avec des représentations d’animaux.

Frise ou constellations?

La coupe, avec le scorpion, le dauphin, la panthère, et les croix figurant des étoiles John T. Barnes − apparu initialement dans la revue Hesperia - panthère grèce antique

Les animaux se suivent, les uns derrière les autres, telle une frise. Le jeune américain est intrigué et approfondit ses recherches : pour lui, ces animaux représentent les constellations.

Il a été difficile d’identifier les animaux présents sur la coupe car souvent représentés différemment d’aujourd’hui et abimée par le temps. Après une longue étude, le chercher a pu déterminer une liste non exhaustive des animaux présents sur la coupe : un taureau, un lièvre (ou un chien), un grand chien, un scorpion, un dauphin, une panthère (ou un lion).

Les constellations : une représentation des panthères dans la Grèce antique ?

Alors pourquoi tendrait-on à dire qu’il s’agit de constellations ? On remarque souvent que les peintres de l’époque représentaient souvent les animaux sous forme de frise, mais pas dans ce même contexte. En effet, les animaux sont souvent présents dans des scènes de chasse, par exemple. Nous ne pouvons pas, ici, le rattacher à une scène quelconque. Pourquoi un dauphin serait présent parmi tous les autres animaux ?

La seule indication que nous avons pour l’instant est que, les « croix » présents sur la coupe sont effectivement des étoiles.

Vavrona : des traces de panthères dans la Grèce antique

Panthères dans la grèce antique : le dieu grec Dionysos monte une panthère Source: Wikipedia
Panthères dans la grèce antique : le dieu grec Dionysos monte une panthère Source: Wikipedia

Les scientifiques grecs pensent qu’une grotte située près de Vravrona, à environ 40 km à l’est d’Athènes, était une cachette pour les lions et les panthères qui parcouraient la campagne grecque il y a des milliers d’années.

Des chercheurs ont récemment mis au jour des fossiles appartenant à de petits et de grands mammifères, y compris des lions et des panthères. Parmi les autres espèces identifiées parmi les restes squelettiques, on compte le loup, le bison, le cheval, l’ours et le cerf.

Les fouilles dans la grotte ont commencé au milieu des années 1970 et se poursuivent encore de nos jours. Les scientifiques disent que les fossiles datent d’une longue période, entre vingt-cinq mille et sept mille ans.

Ils pensent que la grotte était soit un piège naturel pour les animaux, soit peut-être un endroit où les grands prédateurs amèneraient leurs proies pour profiter d’un dîner tranquille.

Les mythes de Némée

La plupart de ces espèces s’étant éteintes il y a si longtemps en Grèce, on en sait peu sur les aires de répartition possibles des animaux dans tout le pays.

Les mythes et les écrits de la mythologie grecque, notamment le mythe du lion de Némée, occupent une place très importante dans la mythologie grecque. Cet animal, qui aurait des pouvoirs surnaturels, aurait occupé la ville sacrée de Némée, dans le Péloponnèse.

Il existe bien d’autres représentations de la panthère dans la culture. Découvrez notre article sur le mythe des “homme panthère”.